0%
Posted inStratégie Marketing

Gestion de projet Agile VS predictive : quelle méthode choisir ?

Le choix du mode de gestion de projet est crucial et conditionnera le bon déroulement de la mission. Développement d’un site e-commerce, déploiement d’une stratégie digitale ou encore création de maquettes graphiques : peu importe la nature de la mission à mener, le rôle du chef de projet et la méthodologie employée sont déterminants.


Parmi les méthodes de gestion de projet les plus utilisées, notamment dans le monde de l’informatique, on retrouve principalement le mode agile (ou scrum) et le mode prédictif. Quels sont les avantages et inconvénients de chacun ? AjiCreative vous apporte ses lumières en les comparant dans cet article.

La gestion de projet en mode Agile

La façon dont un projet est géré se caractérise essentiellement par deux aspects : le découpage du projet en plusieurs étapes, appelées également ” sprints ” ou itérations et le management de l’équipe. Une gestion de projet en mode agile est axée sur la valeur. Elle permet aux chefs de projet de fournir un travail méthodiquement priorisé et d’une qualité incomparable.

À la fin de chaque sprint, l’équipe qui est intervenue examine le travail réalisé. Les enseignements tirés de la critique d’une itération sont utilisés pour déterminer quelle devrait être la prochaine étape du projet.

Comme son nom l’indique, cette méthodologie projet est souple. Ce paramètre explique pourquoi elle séduit autant les clients en recherche de flexibilité. Lorsqu’on s’attend à ce que les clients finalisent leurs besoins avant de pouvoir tester les prototypes, les frais afférents et les longs délais paralysent souvent le projet. La gestion de projet agile consiste à s’adapter au changement, même à un stade avancé du développement. Il s’agit d’abord d’offrir les fonctionnalités ayant la plus grande valeur commerciale et nécessaires au lancement du produit. Dans le cadre d’un projet géré en mode agile, la qualité de la communication et les facultés managériales du chef de projet sont indispensables.

Gérer un projet avec les méthodes prédictives

Il existe plusieurs types de méthodologies projet prédictives. Les plus connues sont le cycle en V ou cycle en cascade. Née à la base dans le secteur industriel, le cycle en V consiste à découper en 9 phases qui se répartissent entre le pôle stratégique et le pôle technique et sont toujours les mêmes :

  • Analyse des besoins
  • Spécifications
  • Conception architecturale
  • Conception détaillée
  • Réalisation
  • Tests unitaires
  • Tests d’intégration
  • Tests de validation
  • Recette fonctionnelle

L’ensemble du projet est traité en un seul bloc et les chefs de projet qui utilisent cette méthode la connaissent sur le bout des doigts car elle est toujours identique. Mais cela implique qu’il y a peu de marge de manœuvre si le besoin du client évolue en cours de route. De même, la gestion de projet prédictive nécessite des étapes de validation indispensables à la poursuite du projet.

Particulièrement adapté pour un client qui sait exactement où aller et comment y aller, le mode de projet prédictif l’est beaucoup moins pour un projet d’envergure et innovant qui aura besoin d’évoluer au fil de l’eau et des nouvelles recommandations apportées par l’équipe. Chez AjiCreative, nous privilégions la gestion de projet agile, comme notre nom l’indique, car elle est par expérience bien plus efficace et offre au client une latitude très appréciable.